2008
 

Communique sur les recheches effectuees au cimetiere serbe de Sentandreja

À la suite de la grande migration sous le patriarche Arsenije III Čarnojević, les Serbes se sont établis en grand nombre dans les régions de la Hongrie de l'époque, et le site le plus important de leur installation fut la rive presque déserte de Sentandreja, aujourd'hui même appartenant à la Hongrie. En comparaison aux autres colonies, les Serbes étaient dans cette cité les plus nombreux, tandis que les villages serbes voisins, bien peuplés, tels que Pomaz, Kalaz, Čobanac, représentaient pour eux un appui ethnique dans l'arrière-pays. Au cours de toute l'époque des Lumières, Sentandreja s'est vu revêtir un aspect de cité serbe d'une composition ethnique serbe. Les immigrés étaient non seulement du Kosovo et de Métochie, mais aussi d'autres régions dévastées et ruinées par la guerre (Macédoine d'Egée, Požarevac, Ćiprovac et autres). Ce sont les artisans et les commerçants qui se distinguaient le plus, alors qu'une partie des habitants de Sentandreja s'occupaient d'agriculture, le plus souvent de viticulture. L'artisanat et le commerce se sont rapidement développés et ont atteint leur apogée vers le milieu du 18e siècle, et une situation économique favorable a permis à la société de progresser dans toutes les sphères de la vie (écoles, églises, corporations et autre). Le cimetière serbe de la ville, situé au centre de Sentandreja, représente un témoignage, parmi d'autres, portant sur la vie de l'état bourgeois serbe et de sa culture à cette époque-là, de même que sur le sort de ses descendants.

PDFCOMMUNIQUE SUR LES RECHECHES EFFECTUEES AU CIMETIERE SERBE DE SENTANDREJA

 

 

PlanPlus